Comprendre les sols 2/12

La partie solide du sol

De la matière minérale...

Prenez du sol dans votre jardin, en forêt, dans un champ de vignes ! Plongez-le dans l’eau, dans un récipient transparent, et attendez…

Les éléments les plus lourds tombent au fond. Nous retrouvons ici les 3 composants minéraux du sol (classés selon leur taille), du plus gros au plus petit : Sables, Limons et Argiles.

Une partie des composants provient de la bien-nommée “Roche Mère”, située sous le sol. Une autre partie provient de la transformation, dans le sol, des minéraux issus de la roche-mère.

Les sols renferment plus de la moitié des espèces minérales connues dans la nature : Azote, Phosphore, Potassium, Magnesium, Calcium, … .

Revenons aux 3 composants (3 tailles différentes de granulométrie), les sables, limons et argiles. Combien en faut-il dans les sols ? L’excès d’un composant nuit, la présences des 3 est bénéfique.

  • Trop de sable et l’eau n’est pas retenue !
  • Trop d’argile et l’eau est trop retenue et n’est plus disponible pour les plantes et les organismes vivants,
  • Trop de limons et le sol se tasse (croute de battante), l’air et l’eau ne pénètrent plus.

Et selon le climat, sec ou pluvieux par exemple, il sera préférable d’avoir plus de sable, ou plus d’argile selon le cas.

De la matière organique...

La matière organique (MO), c’est le matériau fait à partir d’organismes vivants, et les molécules que le constituent comportent des atomes de carbone (C) reliés entre eux.

L’eau (H2O) n’est pas organique. Le CO2 (gaz carbonique) non plus, l’atome de carbone est seul, non relié à un autre carbone. Le sucre (C6H12O6) contient 6 atomes de carbone reliés entre eux, ils donc organique.

La MO dans la photo ci-dessous, c’est ce qu’on appelle “Humus”. Elle peut être vivante ou morte. La fraction de la MO morte représente souvent 60 à 99% de la totalité !

La MO a plusieurs rôles :

  • Elle donne du liant, elle “colle” entre eux les minéraux,
  • C’est une “éponge”, elle retient l’eau
  • C’est de la nourriture pour les organismes vivants et les plantes, c’est le “garde-manger” du sol !

Elle est plus concentrée dans les 30 premiers centimètres du sol. Le taux de MO (en %) est très variable, dans nos régions il varie de 1 à 10% environ,

  • 10% dans les forêts, où tout retombe au sol (feuilles, bois, animaux morts, …) et est ré-intégré au sol.
  • 1% dans les sols agricoles labourés depuis 10 ou 20 ans, où presque rien de retombe au sol !

Le taux de matière organique est un bon indicateur de la fertilité, et de la “santé” du sol

Article largement inspiré de l’excellent livre de Marc-André Selosse “L’origine du monde” (Editions Acte Sud)

Composants du sol
Prenez du sol, plongez-le dans l'eau et attendez !

Quelles conclusions pour la vigne et le vin ?

Nous l’avons vu, des décennies de labour, d’emploi de désherbants dans les vignes ont vidé, petit à petit, les sols de leur matière organique (si je prends et je ne remets rien, mon sol s’appauvrit !)

Le résultat, c’est souvent des taux de MO autour de 1% avec plusieurs conséquences :

  • Le frigo est presque vide, il faudra apporter des engrais,
  • Le liant entre les particules de sol est absent, pluie et vent emportent nos sols !
  • l’éponge est très petite, et la sécheresse sera beaucoup plus stressante pour la vigne et le vin.
  • Les organismes du sol seront peu nombreux, et le services rendus limités (nutrition des vignes par exemple)

Les vignerons qui nourrissent leurs sols depuis 10 ou 20 ans ont remonté leurs taux de MO, et en constatent les effets positifs sur leurs vignes et leurs vins, leur maturités tanniques, des vins moins amers, mois râpeux, plus aromatiques.

Et pour la planète ?

BEAUCOUP MOINS DE CO2 STOCKE !

Nous l’avons vu, la matière organique est faite d’atomes de carbone. Il y a environ 60% de carbone dans la matière organique. Sur une surface d’un hectare, un sol de 30 cm d’épaisseur pèse environ 4500 Tonnes (T)

  • 3% de MO, c’est environ 135 T de MO, soit 80 T de carbone et 290 T de CO2e stocké (1T de carbone = 3,6T de CO2e)
  • 1% de MO, c’est environ   80 T de MO, soit 27 T de carbone et   97 T de CO2e stocké

ET DE L’EROSION

Les scientifiques estiment  que les sols non structurés, avec peu de MO, s’érodent 10 à 100 plus que des sols structurés avec 3% de MO.

Retour haut de page