Quels microbes pour la vigne ?

Sol bactérien ou fongique ?

Quelles sont les conditions idéales pour la vigne, un sol bactérien, un sol fongique ?

Depuis 40 ans, la société Soil Food Web aux USA, fondée par le Docteur Elaine Ingham, chercheur reconnu, est intervenu sur tous les continents et tout types de cultures, y compris des vignes, pour étudier le fonctionnement des sols et les conditions idéales selon le type de culture.

Comme nous, et notre microbiote intestinal, la vigne a son microbiote dans le sol, sur ses branches et ses feuilles...

Comme le montre le schéma ci-dessous, établi par les experts de Soil Food Web, mais aussi par d’autres universités prestigieuses aux USA (David C Johnson à l’Université du Nouveau Mexique, ou encore le USDA : département de l’Agriculture et de la Nature aux USA).

Dans tout les sols du monde, les experts ont analysé la composition du microbiote et déterminé les différents stades de succession décrits ci-dessous :

  • Avec au départ la roche primaire, nue, sans végétation,
  • Puis sous l’action de micro-organismes, et du temps, la roche est dégradée et les premiers végétaux apparaissent, avec uniquement des bactéries,
  • L’évolution continue et les herbes annuelles grandissent et certaines deviennent “pérennes”, en faisant du bois (lignine),
  • Seuls les champignons sont capables de dégrader la lignine et plus les plantes sont “pérennes” plus il y a de champignons dans le sol,
  • Ainsi, pour la vigne (et les arbustes) le microbiote idéal doit avoir une biomasse Fongique 2 fois plus importante que la biomasse de Bactéries,
  • Viennent ensuite les arbres caduques perdant les feuilles en hiver, puis les conifères qui forment les forêts les plus anciennes, dans lesquelles le sol est très majoritairement fongique.

Ces bases sont importantes et peu connues, et beaucoup de travail reste à faire car les sols viticoles, labourés, ont très peu de champignons (filaments appelés hyphes fongiques) car le labour les tue.

Il faut pourtant aller dans cette direction car leur rôle, que nous détaillerons dans un autre article, est très important.

Succession F:B
Retour haut de page